Par les yeux de l’île

©Helen Khal
jamais une île ne demeure la même terre
jamais ne ressemble à son seul peuple
jamais ne se laisse couronner
du sel de sa seule mer

jamais une île n’est une île

I
le sais-tu
tes yeux levés
le vent les cherche
pour les rabattre

II
tes lèvres entrouvertes
le vent cherche à y déposer
tout le silence restant

III
l’île chaque fois redessinée
par tes souffles échappés
lors de tes anciennes venues

IV
le vois-tu
le vent toujours échouer



©Helen Khal, "The Shore", nd, huile sur papier cartonné, ©collection particulière.



3 commentaires sur “Par les yeux de l’île

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :