Déboires

©Nena Saguil
la fontaine
du vieux village absent

Le doux chant
de son écoulement

le léger goût d’encre noire
de son eau

ce léger goût de sang
persistant sur la langue
des poètes allées
s’y mouiller les lèvres



©Nena Saguil, "Untitled", 1967, huile sur toile. Collection particulière.

9 commentaires sur “Déboires

Ajouter un commentaire

  1. Chère Gabrielle, j’espère toujours qu’au détours de nos allées, la vraie rencontre soit l’inéluctable présence. Merci Gabrielle pour vos écrits noués de sensibilité, libérés peut-être par une sensible quête… ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :