La vaine diversion de la mésange

©Sarah Moon
le manque
lui ne manque jamais de rien
et je pourrais l’envier
tant il me vante bien ses trésors
tant il possède
de désirs et de rêves
qui semblent dire l’avenir
et agacent ma peau

je pourrais l’envier si je savais
sa planque
s’il n’avait cette manie
de me suivre partout 
de jour comme de nuit
pour m’en détourner

me détourner de moi-même


Photographie Sarah Moon "Park Avenue".©Sarah Moon. 

2 commentaires sur “La vaine diversion de la mésange

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :