Mon dieu ! la décision d’Orphée.

©Louise Bourgeois
Ce que je sais
cette main tenant la mienne aurait fixé l’heure
on aurait fait passer du café
seulement pour donner une odeur à ce temps

on se serait amusées à dire
retourne-toi
ne te retourne pas

ce que je sais
l’un ou l’autre de ces choix est acte d’amour

je t’aurais dit
l’impermanence
je ne l’ai jamais voulu
je t’aurais dit
le reste
je ne l’ai jamais pris comme reste
Je t’aurais dit
pardon
tu aurais entendu
partons



Sculpture Louise Bourgeois "The welcoming hands", granit et bronze, 1996. © The Easton Foundation.

2 commentaires sur “Mon dieu ! la décision d’Orphée.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :