Chant VI

Elle 
Devenue
par disparition
dans songes ne Se Voit pas
ne Se Trouve pas
dans songes Assouvit
colères malgré Elle
comme vent 
qui plie sans le vouloir
toute matière croisée
tout autre élément que lui
qui d'ailleurs ne se sait pas vent
qui d'ailleurs ne sait rien de vrai
pas plus que de faux
Elle 
Devenue 
par disparition
matière redressée
toute entière
par sa propre absence 
par le poids de l'air
déplacé par sévices
affa-bu-la-tions
violences
spoliations
Elle 
Ensevelie
de Son Vivant
tout au fond de Sa Chair
dans songes Refuse de Se Voir
Refuse de Se Trouver
Elle
Venue par disparition
Dirige du dedans Ses Yeux 
vers le dehors
Dirige du dedans Son Sexe
vers le dehors
Sa Voix
Ses Muscles
Ses Organes
Son Squelette
Sa Pensée 
Sa Raison
Sa Folie
Son Territoire 
Cir-cu-laire


©Encre sur papier de Corinne Freygefond. Sans titre #6, 2020.

5 commentaires sur “Chant VI

Ajouter un commentaire

  1. Tourner en Rond,

    Alors que tout vient d’en haut, que tout vient d’en Bas, et qu’au Centre l’Athanor, Trans-Forme (même la peine) l’Incarnation, en Joies,
    L’éther contient le « reste », L’Essence-Si-Elle, si je comprends bien! À lire tels Songes et Perce-Voir telles exhalaisons…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :