Guerrière

Crédit photo CF 2019
Tu ne peux plus
Laisser se répandre
La couleur blanche
Sur les murs de ton crâne
Tu ne peux plus
T'enivrer de ton propre air
Livrer ton âme impolie
Au papier de verre
Tu ne peux plus attendre
Ce qui est en toi
Est à toi

Tu ne peux plus te déporter
Dans un coin de ce sol qu'on te loue
Pour espérer l'entrevoir
Tu ne peux plus ne pas être
Ne pas prendre
Tu ne peux plus ignorer
Ce temps de chacune
Que tu portes sur toi
Comme une peau
Qui te fait chair
Tu ne peux plus penser
Sans pouvoirs
Tu ne peux plus écrire
Sans territoire

32 commentaires sur “Guerrière

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup vos poèmes… Ils sont charmants. Chacun des vers renferme une dimension creuse, des vers nés d’une percutante profondeur.

    J’écris aussi des poèmes, mais ne les publie pas vraiment, ils restent pour le moment dans mes carnets. En ce moment je travaille sur un recueil poétique d’ailleurs, et sur des romans.

    Dans tous les cas, bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

    1. Je vous remercie beaucoup d’avoir pris le temps de vous attarder à la lecture de mes textes.
      Peut-être qu’un jour vous vous déciderez à publier vos poèmes sur votre blog, me donnant ainsi la chance de les découvrir et de vous livrer mon ressenti.
      Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.
      Gabrielle

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :