Lélelle

N’attend pas les ailes
Ni la mort
Vole maintenant
N’aie pas d’autre but
Que d’aller n’importe où
Contemple sans nommer
Tout ce que tu rencontres
Ne parle pas ou peu
Dis-toi quelques vers
S’il t’en vient en mémoire
Supposé que tu croises un oiseau
– Mais ça n’arrivera pas –
Ne fais pas ta fière
Passe ton chemin
Ne pense à personne
De mort ou de vif
Hurle s’il t’en prend l’envie
Et sanglote et rit et grimace
...
Garde bien à l'esprit
Que tu ne vas nulle part
Que tu y vas en volant
Et que tu n’as pas d’ailes

Un commentaire sur “Lélelle

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :