Rive sans Narcisse

Penchée au-dessus de l’eau
Je m’observe
Les yeux dans mes yeux
Lentement mes yeux reflétés
Se libèrent de l’emprise
De mes yeux véritables
Et s’en vont contempler
La beauté du ciel

16 commentaires sur “Rive sans Narcisse

Ajouter un commentaire

  1. S’observer les yeux dans les yeux et se libérer de ses yeux véritables
    un beau défi, peut-être celui d’une vie?
    Beauté de votre poésie.

    J'aime

  2. Nos yeux sont nés de la lumière et aspirent à se fondre en elle, c’est ainsi que vivent les couleurs hors d’atteinte quand le dur règne sur nos pupilles. Une pensée un peu byzantine pour tenter de vous dire que j’ai bien aimée vos yeux dans ce poèmes.

    Aimé par 1 personne

      1. Cher Jean,
        Selon moi, l’évasion n’est pas toujours une fuite. C’est une façon d’enrichir mes points de vue. Je pense qu’il y a d’autres moyens que la fuite pour affronter nos parts douloureuses. La création est un de ceux-là. A l’instar de Marguerite Yourcenar, je crois que nous nous devons de faire le tour de notre prison avant de mourir.
        J’ignore si je réponds là à vos interrogations. Quoiqu’il en soit, la réflexion peut se poursuivre…
        Toutes mes amitiés
        Gabrielle

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :