La main du voleur (Je veux dire de l’oiseau)

Il faut tenir
Retenir
Cris
Colère
Chaque jour
Tenir
Une main invisible
Et la lâcher
La lâcher pour se donner
Une idée de la chute
La rattraper de justesse
Est-ce elle qui rattrape ?
Une réaction conjointe
Des battements semblables
De peur
Ou d’envie
La chute n’est pas mortelle
Après tout
C’est le sol qui tue
Il faut tenir
Tenir tenir
Retenir
Larmes
Vagues
En particulier les vagues
Allers retours
Va ! Reviens !
Il faut pour vivre
Marcher beaucoup
Sans mouvement de jambes
Même sans jambes du tout
Marcher vers
Marcher pour
Rarement on marche
Les mains vides
Il faut tenir
À quelqu’un
Par-dessus tout
Ça ?
C’est le pire de tout
Seule affirmé-je
Seule
Rien ne me retiendrait
De voler
Et là le ciel
De se mettre à rire

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :