Caprice des fardeaux (Fantaisie)

Pourquoi les souvenirs 
Alourdissent inévitablement le présent ?
Pourquoi ce qui n’est plus
Est à ce point pesant ?
Alors même que les heures tout juste déroulées
Semblent tellement légères
(Long silence de gamberge)
Est-ce à dire que lorsque je tiens une plume
Je tiens un oiseau ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s